top of page

Architecture | Le MuCEM de Marseille d'une architecture technique et esthétique, connaissez-vous ?

Dernière mise à jour : 7 févr.

Avez-vous déjà visité le MuCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, haut lieu de l'​architecture et du patrimoine à Marseille ?


Posé face à la mer, sur l'ancien môle portuaire J4, le bâtiment conçu par Rudy Ricciotti est le cœur du MuCEM. Inauguré en 2013, le bâtiment de 15 000 m2 du J4 est mondialement reconnu pour son architecture entre prouesses techniques et puissance esthétique !


Ce cube aux élégantes dentelles de béton dessine un carré parfait de 72 mètres de côté. Il est tenu par 309 poteaux arborescents qui entourent les salles d’exposition, et libèrent le centre du bâtiment de toute fonction porteuse. Ses piliers ont été réalisés en Béton Fibré Ultra-Performant, matériau issu des dernières recherches, aussi souple que résistant.


Le MuCEM c'est un territoire, marqué de fragilité d'une certaine féminité même dirons nous !

On y accède en partant des quais par une rampe périphérique libre d'accès qui circule et qui emmène au toit, tel un voyage de la terre vers le ciel, de la mer vers le soleil, puis deux parcelles amènent vers le fort Saint Jean puis vers le café Boculière du panier.


Son inspiration : Le Saviez-vous ?

Ruddi Macciotti n'est pas allé chercher loin dans l'imaginaire dit-il, le fond de la mer, le sol rocheux avec des creux et des bosses, il a juste imaginé découper un bout du sol marin et le rabattre sur le visage !... un horizon méditerranéen de bleu de tous les bleus et vouloir rendre son sens au temps.


et pourtant le ressenti et l'imaginaire des marseillais par rapport aux résilles extérieurs l'ont étonné.


Mon ressenti : avec ma féminité j'aime cette architecture que je compare en effet à de la dentelle synonyme de délicatesse, élégance, charme, offrant les beaux reflets du bleu de la mer.


Source : https://youtu.be/1i7HT0W1MF8


Aimez vous ce territoire, et non pas cet objet architectural,

qui est soumis à la violence du mistral, à la pression solaire ?








24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page